Favoriser le développement avec le commerce équitable

developpement-commerce-equitable

Pour définir simple, le commerce équitable vise à parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. C’est une alternative au commerce mondial basée sur le dialogue, la transparence et le respect. Il a été conçu afin d’assurer une rémunération correcte à des producteurs des pays pauvres afin qu’ils puissent développer leur activité à long terme et améliorer leur niveau de vie. Il participe au développement durable en proposant de meilleures conditions d´échanges et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, notamment au Sud de la planète.

Les fondements du commerce équitable

Le commerce équitable prend la forme d’un partenariat entre des distributeurs de pays riches et des producteurs de pays pauvres pour que ces derniers puissent toucher un revenu minimum indépendamment des fluctuations du marché.

Depuis le début des années 2000, le commerce équitable connaît un fort développement et touche particulièrement les produits alimentaires et artisanaux. Plus de 80 millions de familles dans le monde consomment des produits équitables. La plupart des consommateurs sont des citadins aisés, assez âgés et exempt d’enfants, et sensibles face aux problèmes éthiques et environnementaux. Il concerne de plus en plus toutes les catégories de la population, surtout les revenus modestes.

commerce-equitable-developpement

Les prescriptions du commerce équitable sont basées sur certaines règles telles que :

  • la création des opportunités pour les producteurs étant en situation de désavantage sur le plan économique
  • la transparence et la crédibilité
  • la capacité individuelle
  • la promotion du commerce équitable
  • le paiement d’un prix correct
  • l’égalité entre les sexes
  • les conditions de travail
  • le travail des enfants
  • le soutien actif des activités respectant l’environnement
  • les relations de commerce.

Selon l’art. 23 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le commerce équitable est fondé sur l’idée que tout individu qui travaille a droit à une rémunération équitable lui garantissant, ainsi qu’à sa famille, une subsistance conforme à la dignité humaine.

Développement et commerce équitable

Plusieurs produits que nous découvrons habituellement sur la table ou que nous servons dans nos gestes quotidiens, comme café, cacao, bananes, coton, et tant d’autres, forment avant tout la source principale de revenus, d’où moyen d’existence, de millions de personnes dans les pays défavorisés. En consommant ces produits issus du commerce équitable, chacun d’entre nous a le pouvoir de transformer les conditions de vie et de travail de millions de petits producteurs. Différents grands principes de développement durable définissent ce système comme le prix d’achat correct aux producteurs, le préfinancement des commandes, des relations durables entre partenaires économiques, la garantie des droits fondamentaux des travailleurs, la transparence sur l’origine du produit et sur les étapes de sa mise en vente, un mode de production respectant l’environnement et notamment la qualité des produits proposés aux consommateurs.

Le commerce équitable permet de réduire le nombre d’intermédiaires (détaillant, grossistes…), ce qui incite par la suite une baisse sensible de la marge couramment fournie aux intermédiaires. Cette marge est reportée directement sur la rémunération du producteur. De ce fait, ce dernier sera donc mieux payé, et peut bénéficier une condition de vie décente, d’où le développement de son activité.