J’adore les huitres

huitres-jadore

Cet aliment roi permettant de remédier aux carences de nutrition est une perle pour ma santé. Pratiquant le jogging depuis des années, il m’arrive souvent d’être sujet à des problèmes de fatigue après mon entraînement. Mon praticien m’a conseillé alors la consommation des huîtres de temps en temps. Dans un premier temps, je ne les aime pas. Je lui ai demandé de me proposer d’autres compléments alimentaires mais il m’a dit que cet aliment est très nourrissant et regorge de beaucoup de vitamines et de sels minéraux, comme nécessaire pour les régimes selon ce blog. J’en ai donc acheté une douzaine tous les trois jours et j’en deviens friand. Voici les bienfaits de ces huîtres, si vous voulez aussi leur donner une place dans votre alimentation.

Les vertus insoupçonnées des huîtres

Eh oui, vous ne savez certainement pas que les huîtres sont bourrées d’oligo-éléments ? Elles contiennent de calcium, de magnésium, cuivre, fer, phosphore,de zinc, potassium ainsi que de vitamine E, B, C, de sélénium et de l’Oméga 3. Sa teneur en fer est par exemple deux fois plus élevée que celle qu’on trouve dans la viande. D’où ses propriétés antioxydantes qui aident à lutter contre le vieillissement, les problèmes cardiovasculaires, l’anémie ou les affections malignes comme le cancer. Soyez prudent cependant car ces aliments une fois leurs coquilles ouvertes se consomment pendant une semaine au maximum. Privilégiez l’ajout du vinaigre plutôt que du citron si vous n’aimez pas les consommer au naturel. Le citron est néfaste pour la vitamine E. Pour l’info, ce sont les acides gras des Oméga 3 qui protègent le système cardiovasculaire et régulent le taux de cholestérol. Ces oméga 3 agissent également comme anti-inflammatoire dans le traitement de l’asthme, des pathologies intestinales etc. Quant au zinc contenu dans sa composition (26,8 mg/100 g), il améliore les défenses immunitaires. On attribue au phosphore (95mg/100g) la bonne santé des dents et des os. On lui reconnaît également des bienfaits contre la dépression et contre les risques de cancer colorectal.

Voilà, alors pour un petit aliment léger, il a l’avantage d’être très nourrissant. En plus, même si vous suivez un régime, vous pouvez l’adopter car une dizaine de ces mollusques ne contiennent que 2,5 gr de lipides gras. En revanche, si vous souffrez de problèmes d’insuffisance cardiaque ou des troubles rénaux, il vaut mieux éviter d’en consommer. Ceux suivant un régime sans sel ou avec peu de sel feront mieux de ne pas en manger aussi. Je tiens à rappeler également que les huîtres crues ne sont pas exemptes de bactéries. C’est pourquoi il faut les cuire. Ainsi, les femmes enceintes, les enfants, les personnes souffrant d’un affaiblissement du système immunitaire ne doivent pas en consommer.

jadore-les-huitres

Comment savoir celles qui sont comestibles ?

On distingue l’huître plate et l’huître creuse. Leurs coquilles sont le plus souvent d’une couleur blanc-gris ou verte. Pour la première catégorie, elle est dotée d’une chaire tendre ayant une saveur d’iode. Son poids environne 20 gr à 100 gr. Pour l’huître creuse, sa chaire est blanche ou verte et son poids varie de 30 à 150 gr.